Motorrader
Fiche Technique BMW
Fiche Technique BMW

BMW R 1100 S

Présentation | Notre avis | Revue technique | Fiche technique | Concurrentes | Essais | Vos commentaires

Fiche Technique BMW R1100S

Présentation de la BMW R 1100 S

Chez BMW, tout vient des lettres et la BMW R 1100 S annonce la couleur : R comme boxer, S comme sportive. Après plus d’une décennie sans S, le modèle reprend le flambeau de la R 100 S. L’essai est transformé avec une ligne fluide, dégagée par les deux pots situés sous la selle.

Pour ceux qui doutent encore de la sportivité du bicylindre, rappelons que la BMW R 1100 S est à l’origine de la Boxer Cup. En 2005, le modèle a laissé sa place à la R 1200 S plus radicale, puis à une S1000RR appartenant à la secte des quatre pattes.

 

Notre avis sur la BMW R1100S

La R 1100 S ne déroge pas à la tradition BMW : même moteur que les versions RT ou GS, mais une puissance et une moto totalement différente.

La suspension à Telelever, avec une chasse plus courte, ne fait pas de la sportive bavaroise une hypersport, mais à quoi bon copier les japonais, lorsque l’on peut faire dans les sensations maison. C’est le crédo de cette 1100 qui offre une tenue de route réconfortante et une polyvalence accrue par une bulle efficace et une position de conduite qui ne fatigue pas les poignets.

Le moteur assure le plein de sensations de 3000 à 7000 tours. La zone rouge située 1500 tours plus hauts fait pâle figure face à une S1000RR, mais autres temps, autres mœurs.

La version Boxer Cup Replica de 2003, dotée de ressorts plus long, permet d’exploiter plus facilement le potentiel.

Les options GT, telles que les valises ou l’ABS (de première génération), peuvent transformer cette sportive en reine de l’autoroute.

Revue technique de la BMW R1100S

Si vous êtes l'heureux propriétaire d'une R 1100 S, sachez que vous trouverez toutes les informations pour réaliser vous-même l'entretien dans la revue technique disponible chez Tarmo.fr.

Fiche technique de la BMW R1100S

Années de commercialisation
1997-2005
Puissance
98 chevaux
Couple
9,7 mkg
Poids
229 kg

Partie cycle

Cadre
alu coulé, treillis acier sur moteur porteur
Capacité du réservoir
18 litres
Angle de chasse
25°
Empattement
1478 mm
Longueur
2180 mm
Hauteur
1180 mm
Largeur
895 mm

Train avant

Fourche
Telelever, débattement 110 mm
Frein avant
double disque ø 320 mm, 2 étriers flottants axiaux à 4 pistons
Dimension roue avant
120/70 R17

Train arrière

Suspension arrière
Paralever monoamortisseur, débattement 130 mm
Frein arrière
1 disque ø 276 mm, étrier flottant axial à 2 pistons
Dimension roue arrière
180/55 R17

Moteur

Architecture moteur
bicylindre à plat, 4T
Cylindrée
1085 cm3
Admission
injection électronique
Alésage
99 mm
Course
70.5 mm
Refroidissement
par air
Boite de vitesse
6 vitesses
Transmission
cardan
Équipement électronique
ABS

Les concurrentes de la R 1000 S

  • Yamaha TRX 850
  • Honda VFR 800
  • Triumph 955 Sprint
  • Aprilia SL 1000 Falco
  • Suzuki TLS 1000

Les essais de la BMW R 1100 S

Publié le 23 août 2013
8 commentaires

#1 mardi 03 décembre 2013 @ 13:27 pierrotducat a dit :

Après beaucoup de ducatis, j'ai fini par tourner sur circuit avec un 1100 s.
que de surprises et de plaisir .
moto extra (après en avoir compris le fonctionnement)
rentrer en plongeant dans les courbes sans freinage, fourche telelever enfin possibilités de faire la"nique" aux italiennes que je ne renient pas.
sincèrement si vous avez la possibilité de rouler sur une 1100 s ne vous en privez pas.
cordialement votre (ducatiste du fond du cœur)
pierrot

#2 mercredi 04 décembre 2013 @ 08:07 Ulrich a dit :

@pierrotducat : Merci d'avoir partagé ton avis, ton enthousiasme pour cette machine fait plaisir à lire.

#3 mercredi 09 juillet 2014 @ 14:21 Manu#2972 a dit :

J'ai eu beaucoup de sportives japonaises (que j'ai beaucoup appréciées) et une aprilia (très belle mais pas franchement fiable) mais j'ai toujours aimé le look décalé de la R1100S. J'ai arrêté la moto pendant quelques années (le temps que les enfants grandissent un peu et que ma femme me donne le feu vert pour reprendre une moto). J'ai trouvé un 1100 S de 2000 avec moins 60 000 kms et j'en suis ravis.
Ca mange un peu d'huile le flat et le moteur est plus linéaire qu'une honda (si si c'est possible). Franchement le cardan c'est top (moto toujours propre ou presque), le look est top (surtout de trois quart arrière avec le mono-bras et les pots sous la selle), la tenue de route est nickel (merci le telelever). Pour finir, le tableau de bord est minimaliste et la batterie complètement inaccessible mais je lui pardonne (même son coté bruit de 2 cv).

#4 jeudi 10 juillet 2014 @ 13:54 Ulrich a dit :

@Manu#2972 : J'avoue que l'arrière est particulièrement réussie sur cette machine. Par rapport à tes autres motos, tu la trouves plus confortable (pour une sportive, j’entends) ?

#5 mercredi 27 avril 2016 @ 20:04 gillour1100s a dit :

Moto très polyvalente pour son gabarit. Je fais énormément de moto avec mon fils à l'arrière et cela n'a pas l'air de déranger la moto. Moto très belle pour son année de fabrication. Une adhérence géniale! Une puissance adaptée à sa morphologie(juste assez pour s'amuser). Seul bémol,les pièces sont ULTRA chères. En bref, moto géniale et attachante !

#6 dimanche 29 mai 2016 @ 11:09 Ulrich a dit :

@gillour1100s : Je t'avoue que j'ai bien ri à la lecture de ton commentaire au sujet du fait que la moto ne se plaigne pas de ton fils :-). Merci pour ton avis et bonne route à tous les trois ;-)

#7 jeudi 22 septembre 2016 @ 22:21 José Gahona a dit :

Je suis en train de voir pour acquerir une R 1100 S de 2003
Mon soucie c'est qu'elle affiche 74000 km . A ce kilométrage j'ai peur d'être
Obligé de faire des dépenses importantes . Pouvez vous me dire ce à quoi je dois
m'attendre . Merci de votre réponse . José

#8 mardi 27 septembre 2016 @ 15:52 Ulrich a dit :

@José Gahona : A priori pas de gros problème sur les boxers mais il faut vérifier à tout prix le cardan qui, bien que solide, peut te couter très cher. Avec ce kilométrage je pense qu'il faut aussi vérifier les "pièces d'usures" : un coup d’œil aux roulements des roues, à la colonne de direction et à l'embrayage. Pour le reste, les problèmes électroniques ... c'est au petit bonheur la chance ... mais pas pire/mieux que sur une moto neuve.

Écrire un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement